Jason et les Argonautes

Article

Mark Cartwright
de , traduit par Yves Palisse
publié le 21 juillet 2012
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol

Jason, le héros de la mythologie panhellénique est resté célèbre pour son expédition avec les Argonautes - nom des marins embarqué à bord de l'Argo, leur navire - à la recherche de la Toison d'or située en Colchide, sur la mer Noire, l'une des légendes les plus populaires et les plus endurantes de toute la mythologie grecque. Le mythe est peut-être le reflet d'expéditions historiques menées par les Mycéniens au XIIIe siècle avant notre ère, alors qu'ils exploraient des territoires situés à l'est du monde grec.

La jeunesse de Jason

On pense que Jason fut éduqué par le sage centaure Chiron dans les forêts du mont Pélion. Il avait été placé sous la garde du centaure par son père Éson, dont le jeune frère Pélias avait usurpé le trône d'Iolcos en Thessalie. Lorsqu'il atteignit l'âge adulte, Jason prit part à la célèbre chasse au sanglier de Calydon, à laquelle participèrent de nombreux héros grecs tels que Thésée, les Dioscures, Atalante et Méléagre. Cette énorme créature qui terrorisait la ville de Calydon et ses environs dans la région d'Étolie, avait été envoyée par la déesse Artémis afin de punir Œnée, le père de Méléagre, pour son impiété car il avait oublié de sacrifier à la déesse.

Supprimer la pub

Advertisement

Attic Column-Krater
Cratère en colonne attique
Peter Roan (CC BY-NC-SA)

À l'âge de 20 ans, Jason retourna finalement à Iolcos pour y prendre possession de son royaume. Au cours de son voyage de retour, Jason perdit une de ses sandales et lorsqu'il rentra dans la ville, Pélias le vit et se souvint d'un oracle qui, quelques années auparavant, avait prédit que Pélias serait tué par un homme portant une seule sandale. Identifiant Jason comme l'homme de l'oracle, il décida d'envoyer le héros dans une expédition incroyablement difficile et à l'issue presque certainement fatale, consistant à ramener la légendaire Toison d'or à Iolcos.

La Toison d'or

La toison d'or appartenait à un bélier ailé, autrefois propriété du dieu Hermès. Ce bélier avait été envoyé par la déesse Néphélie afin d'empêcher le sacrifice de ses enfants, Phrixos et Hellé, après qu'Ino, leur marâtre folle de jalousie, eut monté le peuple de Thèbes contre eux. Le bélier les sauva juste à temps, puis s'envola au-dessus de la mer avec Phrixos et Hellé. Malheureusement, pendant le vol, cette dernière tomba dans la mer et l'endroit de sa chute - l'actuel détroit des Dardanelles - fut désormais appelé l'Hellespont. Phrixos, quant à lui, fut ramené sain et sauf en Colchide, sur la mer Noire, et, en remerciement aux dieux, il s'empressa de sacrifier le bélier et de placer sa toison d'or dans le bosquet sacré du dieu Arès, où un monstrueux serpent s'en vit confier la garde.

Supprimer la pub

Advertisement

Jason jouissait de la faveur de la déesse Athéna et c'est elle qui fit construire par Argo un bateau rapide et solide dans le but de conduire le héros en Colchide par-delà les mers.

L'Argo

Jason jouissait de la faveur de la déesse Athéna et c'est elle qui apporta la première son aide à l'expédition en faisant construire par le grand artisan Argo un bateau rapide et solide dans le but de conduire le héros en Colchide par-delà les mers. Le navire, considéré comme le premier bateau grec à avoir pris la mer, portait le nom de son constructeur et abritait même une planche sacrée douée de parole, prise dans le sanctuaire de Zeus à Dodone. L'Argo avait une capacité de 50 rameurs et Jason remplit le bateau d'un équipage entièrement constitué de héros grecs. Parmi les plus célèbres figuraient Hercule de Béotie, les jumeaux Dioscures, Méléagre de Calydon, Pélée de Thessalie, Amphiaraos d'Argos, Calaïs et Zétès les fils de Borée (le vent du Nord), et Orphée de Thrace.

Au cours de leur voyage vers la Colchide, les Argonautes connurent de nombreuses aventures. L'une des plus remarquables fut le sauvetage de Phinée, tourmenté par les Harpies à Salmydesse en Thrace. Ces terribles créatures ailées avaient été envoyées par Zeus pour torturer l'aveugle Phinée afin de le punir pour avoir fait crever les yeux de ses propres fils sur les conseils de leur cruelle marâtre. Zétès et Calaïs, eux-mêmes pourvus d'ailes, chassèrent ou tuèrent les Harpies, s'attirant ainsi la gratitude de Phinée qui leur fit don de vents favorables et de conseils sur le meilleur itinéraire à suivre pour atteindre la Colchide. D'autres péripéties s'ensuivirent sur l'île de Lemnos où les habitantes cherchèrent à piéger les héros, sur l'île des Doliones où ils furent attaqués par de féroces géants, et sur l'île des Mysiens où Hercule abandonna l'expédition pour partir à la recherche de son amant Hylas, enlevé par les nymphes des eaux.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

La Colchide et le Roi Éétès

Lorsque que l'Argo finit par arriver en Colchide, le roi Éétès, peut-être de façon compréhensible, n'était pas prêt à remettre la toison à Jason sans résister. Au contraire, il ne promit la toison à Jason qu'à la condition qu'il accomplisse des épreuves particulièrement difficiles et dangereuses. Celles-ci consistaient à labourer un champ à l'aide de deux taureaux crachant le feu et à semer les dents d'un dragon dans le champ, puis à combattre les géants qui germeraient de ces dents enchantées. Heureusement, Jason reçut l'aide de Médée, la fille d'Éétès. Une fois de plus, Athéna était intervenue et avait envoyé Éros pour faire tomber Médée amoureuse du héros. Médée, qui était experte en magie, fit don à Jason d'une lotion magique qui le protégerait du feu des taureaux et lui conseilla de jeter une pierre parmi les géants afin qu'ils se battent entre eux.

Malgré la réussite de ces épreuves, Éétès refusait toujours de céder la toison à Jason et tenta même de brûler l'Argo. Cependant, Médée révéla à Jason l'emplacement du bosquet sacré et lui offrit une autre potion permettant de droguer le monstre qui gardait la Toison d'or. Alors qu'il cherchait à ramener la toison sur l'Argo, les soldats du roi se lancèrent à la poursuite de Jason, mais Médée parvint à les retarder (allant jusqu'à tuer son propre frère Absyrte pour ralentir les poursuivants) et elle fuit la Colchide avec les héros.

Le voyage de retour

Le voyage de retour vers Iolcos fut aussi long que le voyage aller et les héros connurent à nouveau de nombreuses aventures. Un des épisodes les plus frappants de leur périple fut leur confrontation avec Talos, le géant de bronze offert au roi Minos par Héphaistos, qui parcourait l'île de Crète trois fois par jour pour en assurer la protection. Talos tenta d'empêcher les Argonautes de débarquer et s'attira ainsi les foudres de Médée qui provoqua sa perte grâce à l'une de ses potions magiques.

Supprimer la pub

Advertisement

Harpies Attack King Phineus
Les harpies attaquent le roi Phinée
Egisto Sani (CC BY-NC-SA)

Après le retour triomphal des héros à Iolcos, et bien qu'ils aient réussi à obtenir la Toison d'or, Pélias refusa d'abandonner son trône, et il fut même découvert que Pélias avait conspiré pour faire assassiner le père de Jason, Éson, pendant l'absence du héros. Médée prépara alors une autre de ses potions magiques, cette fois pour persuader les filles de Pélias que si elles découpaient leur père en morceaux et le faisaient bouillir dans la potion, il atteindrait la jeunesse éternelle. Ce qu'elles firent et, bien sûr, ce fut la fin de Pélias, mais Jason ne devint pas roi pour autant, au contraire, il permit au fils de Pélias, Acaste, de devenir souverain. Jason, après avoir épousé Médée, partit s'installer à Corinthe, dont Éétès avait hérité de son père Hélios. Le couple eut trois fils et vécut heureux pendant dix ans jusqu'à ce que Jason ne succombe aux charmes de Glaucé, la fille de Créon, roi de Corinthe. Par vengeance, Médée supprima Glaucé (à l'aide d'une tunique et d'une couronne empoisonnées) ainsi que ses propres enfants avant de s'enfuir à Athènes, dans certains récits, dans un char volant tiré par des dragons. Cette fin tragique du mythe forme la trame de la tragédie Médée d'Euripide.

Liens avec la réalité

Le mythe de Jason et de la Toison d'or semble puiser son origine dans les premières expéditions grecques en Orient aux alentours du XIIIe siècle avant notre ère, lorsque la civilisation mycénienne était à son apogée. Le conte présente également des similitudes avec un mythe hittite impliquant une toison et le dieu Telipinu. Il existe une troisième connection avec l'orient dans la mesure où il est désormais bien établi que la région de Colchide bordant la chaîne du Caucase était riche en or, souvent extrait des cours d'eau à l'aide de peaux de mouton.

Jason Brings Pelias the Golden Fleece
Jason donne la toison d'or à Pélias
Marie-Lan Nguyen (CC BY-SA)

Le mythe dans l'art grec

Les mythes impliquant Jason étaient des sujets populaires dans l'art grec antique. Du reste, une scène d'un alabastre corinthien remontant au VIIe siècle avant notre ère fait foi de l'ancienneté du thème. Cependant, la plus ancienne représentation de l'Argo nous provient des fragments d'une métope du Trésor des Sicyoniens à Delphes, vers 570 avant notre ère. La présence de diverses scènes tirées des mythes sur des céramiques attiques, laconiennes, corinthiennes, chalcidiennes et d'Italie du Sud au cours des Ve et VIe siècles avant J.-C. et la reprise du récit dans l'Argonautique d'Apollonios de Rhodes au IIIe siècle avant notre ère sont autant de témoignages de la popularité et de l'endurance de l'attrait qu'exerce encore ce héros véritablement panhellénique.

Supprimer la pub

Advertisement

Supprimer la pub

Publicité

Bibliographie

Traducteur

Yves Palisse
Linguiste passionné d'Histoire, Yves P Palisse est un traducteur indépendant possédant des années d’expérience dans les domaines de la traduction, de l’analyse des médias et du service à la clientèle. Après avoir beaucoup voyagé dans toute l'Europe, Il a fini par poser ses bagages à londres en 1999. Il a une passion pour les sciences humaines, le droit et la justice sociale.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur d'articles historiques installé en Italie. Il s'intéresse plus particulièrement à la poterie, à l’architecture, aux mythologies du monde et à la découverte des idées partagées par toutes les civilisations. Il est titulaire d’un Master en philosophie politique et éditeur en chef de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2012, juillet 21). Jason et les Argonautes [Jason & the Argonauts]. (Y. Palisse, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-425/jason-et-les-argonautes/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Jason et les Argonautes." Traduit par Yves Palisse. World History Encyclopedia. modifié le juillet 21, 2012. https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-425/jason-et-les-argonautes/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Jason et les Argonautes." Traduit par Yves Palisse. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 21 juil. 2012. Web. 08 août 2022.

Adhésion