Le Mystère du Grand Sphinx

Article

Brian Haughton
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 01 juin 2011
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol

Enseveli pendant la plus grande partie de sa vie sous le sable du désert, un air de mystère a toujours entouré le Grand Sphinx; mystère qui provoque des spéculations sur son âge et sa finalité, sa méthode de construction, ses chambres cachées, son rôle dans la prophétie et sa relation avec les pyramides tout aussi mystérieuses. La plupart de ces théories font le désespoir des égyptologues et des archéologues, qui, raisonnablement me semble-t-il, n'accordent de crédit qu'aux théories étayées par des preuves tangibles.

Great Sphinx & Great Pyramid of Giza (Artist's Impression)
Le Grand Sphinx et la grande Pyramide de Gizeh (impression d'artiste)
Mohawk Games (Copyright)

Le mystère du Grand Sphinx

Faisant face au soleil levant, le Grand Sphinx est situé sur le plateau de Gizeh, à environ 10 km à l'ouest du Caire, sur la rive ouest du Nil. Plus tard, les souverains égyptiens le vénérèrent comme un aspect du dieu du soleil, l'appelant Hor-Em-Akhet ("Horus de l'horizon"). Le Sphinx se trouve dans une partie de la nécropole de l'ancienne Memphis, le siège du pouvoir des pharaons, à une courte distance de trois grandes pyramides - la Grande Pyramide de Khéops (Khoufou), Khéphren (Khafrê) et Mykérinos (Menkaourê).

Supprimer la pub

Advertisement

Sphinx and Khephren Pyramid
Le Sphinx et la pyramide de Khéphren
carinemahy (Copyright)

Le monument est la plus grande sculpture conservée du monde antique, mesurant 73,5 m de long et 20 m de haut par endroits. Il manque une partie de l'uræus (cobra sacré qui protégeait des forces maléfiques), le nez et la barbe rituelle ; la barbe est maintenant exposée au British Museum. Les extensions sur le côté de la tête font partie du couvre-chef royal. Bien que la tête du Sphinx ait été gravement endommagée par des milliers d'années d'érosion, des traces de la peinture originale sont encore visibles près d'une oreille. On pense qu'à l'origine, le visage du Sphinx était peint en rouge foncé. Un petit temple entre ses pattes contenait des dizaines de stèles inscrites placées par les pharaons en l'honneur du dieu Soleil.

Le rêve du pharaon

Le Sphinx a beaucoup souffert des ravages du temps, de l'homme et de la pollution moderne. En fait, ce qui l'a sauvé de la destruction totale, c'est le fait qu'il ait été enseveli sous le sable du désert pendant la majeure partie de sa vie. Il y eut plusieurs tentatives de restauration du Grand Sphinx au cours des millénaires, à commencer vers 1400 av. J.-C. par le pharaon Thoutmôsis IV. Après s'être endormi à l'ombre du Sphinx lors d'une partie de chasse, le pharaon rêva que la grande bête s'étouffait à cause du sable qui l'engloutissait et qu'elle lui disait que s'il dégageait le sable, il obtiendrait la couronne de Haute et de Basse-Égypte. Entre les pattes avant du Sphinx se trouve une stèle en granit, aujourd'hui appelée "stèle du rêve", sur laquelle est inscrite l'histoire du rêve du pharaon.

Supprimer la pub

Advertisement

LES ARCHÉOLOGUES PENSENT QUE LE MUR fut CONSTRUIT PAR Thoutmôsis IV APRÈS SON RÊVE afin de PROTÉGER LE SPHINX DES VENTS DU DÉSERT.

Vers la fin de l'année 2010, lors de fouilles de routine dans la zone du monument, les archéologues égyptiens ont découvert de grandes sections de murs en briques crues qui faisaient partie d'un plus grand mur qui s'étendait sur 132 mètres (433 pieds) autour du Grand Sphinx. Les archéologues pensent que le mur fut construit par Thoutmôsis IV après son rêve afin de protéger le Sphinx des vents du désert.

Après le défrichage ordonné par Thoutmôsis IV, et malgré le mur, la sculpture colossale s'est à nouveau retrouvée sous le sable. Lorsque Napoléon arriva en Égypte en 1798, il trouva le Sphinx sans son nez. Des dessins datant du 18e siècle révèlent que le nez manquait bien avant l'arrivée de Napoléon ; une histoire veut qu'il ait été victime de tirs à la cible pendant la période turque. Une autre explication, peut-être la plus probable, est qu'il fut coupé à coups de ciseaux au 8e siècle par un soufi qui considérait le Sphinx comme une idole sacrilège. En 1858, une partie du sable entourant la sculpture fut dégagée par Auguste Mariette, le fondateur du Service des Antiquités Egyptiennes, et entre 1925 et 1936, l'ingénieur français Emile Baraize fouilla le Sphinx pour le compte du Service des Antiquités. Peut-être pour la première fois depuis l'Antiquité, le Grand Sphinx fut à nouveau exposé aux intempéries.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Qui le Grand Sphinx représente-t-il?

L'explication de cette sculpture énigmatique, privilégiée par la plupart des égyptologues, est que Khéphren, un pharaon de la IVe dynastie, fit façonner la pierre en forme de lion avec son propre visage au moment de la construction de la pyramide de Khéphren située à proximité, vers 2540 avant notre ère. Cependant, aucune inscription n'identifie khéphren au Sphinx et aucune mention n'est faite de sa construction, ce qui est quelque peu surprenant au vu de la grandeur du monument. Malgré les affirmations contraires de nombreux égyptologues, personne ne sait avec certitude quand le Sphinx fut construit ni par qui.

En 1996, un détective new-yorkais et expert en identification a conclu que le visage du Grand sphinx ne correspondait pas aux représentations connues du visage de Khéphren. Il a soutenu qu'il y avait une plus grande ressemblance avec le frère aîné de khéphren, Djédefrê. Le débat se poursuit toujours. Le mystère de l'origine et de la finalité du Sphinx a souvent donné lieu à des interprétations mystiques, comme celles de l'occultiste anglais Paul Brunton et, dans les années 1940, du médium et prophète américain controversé Edgar Cayce.

Le Grand Sphinx a été taillé dans un calcaire naturel relativement tendre provenant de la carrière utilisée pour la construction des pyramides ; les pattes avant ont été fabriquées séparément à partir de blocs de calcaire.

Supprimer la pub

Advertisement

L'une des principales bizarreries de cette sculpture est que la tête est disproportionnée par rapport au corps. Il est possible que la tête ait été sculptée à plusieurs reprises par les pharaons successifs depuis la création du premier visage, bien que, pour des raisons stylistiques, il soit peu probable que cela ait été fait après la période de l'Ancien Empire en Égypte (qui se termina vers 2181 av. J.-C.). La tête originale était peut-être celle d'un bélier ou d'un faucon et aurait été redécoupée en forme humaine par la suite. Les diverses réparations effectuées sur la tête endommagée pendant des milliers d'années ont pu réduire ou modifier les proportions du visage. Chacune de ces explications pourrait expliquer la petite taille de la tête par rapport au corps, en particulier si le Grand Sphinx est plus ancien que ce que l'on croit traditionnellement.

La datation du Grand Sphinx

La datation du monument a fait l'objet de vifs débats ces dernières années. L'auteur John Anthony West a remarqué pour la première fois des formes d'altération sur le Sphinx qui correspondaient à une érosion par l'eau plutôt que par le vent et le sable. Ces motifs semblaient particuliers au Sphinx et ne se retrouvaient pas sur d'autres structures du plateau. West a fait appel à Robert Schoch, géologue et professeur à l'université de Boston, qui, après avoir examiné les nouvelles découvertes, a convenu qu'il y avait des preuves d'érosion par l'eau.

Bien que l'Égypte soit aride aujourd'hui, il y a environ 10 000 ans, la terre était humide et pluvieuse. Par conséquent, West et Schoch en ont conclu que pour avoir les effets de l'érosion hydrique qu'ils ont trouvés, le Sphinx devrait avoir entre 7 000 et 10 000 ans. Les égyptologues ont rejeté la théorie de Schoch comme étant grossièrement imparfaite, soulignant que les grandes tempêtes de pluie autrefois répandues en Égypte avaient cessé bien avant la construction du Sphinx. Plus sérieusement, pourquoi n'a-t-on pas trouvé d'autres signes d'érosion hydrique sur le plateau de Gizeh pour valider la théorie de West et de Schoch ? La pluie n'a pas pu se limiter à ce seul monument. West et Schoch ont également été critiqués pour avoir ignoré le niveau élevé de pollution atmosphérique industrielle locale au cours du siècle dernier qui a gravement endommagé les monuments de Gizeh.

Supprimer la pub

Advertisement

Great Sphinx, Giza
Le Grand sphinx de Gizeh
eviljohnius (CC BY)

Un autre auteur, Robert Bauval, a sa propre théorie sur la date du Sphinx. Bauval a publié un article en 1989 montrant que les trois grandes pyramides de Gizeh, et leur position relative par rapport au Nil, formaient une sorte d'"hologramme" en 3D sur le sol, des trois étoiles de la ceinture d'Orion et de leur position relative par rapport à la Voie lactée.

Avec Graham Hancock, auteur de Fingerprints of the Gods, Bauval a développé une théorie élaborée selon laquelle le Sphinx, ses pyramides voisines et diverses écritures anciennes constituent une sorte de carte astronomique liée à la constellation d'Orion. Leur conclusion est que la meilleure correspondance pour cette carte hypothétique est la position des étoiles en 10 500 avant notre ère, ce qui repousse encore plus loin dans le temps l'origine du Sphinx. Cette date est naturellement contestée par les égyptologues, car aucun artefact archéologique datant de cette période n'a jamais été découvert dans la région.

Des passages secrets ?

Il existe plusieurs légendes de passages secrets associés au Grand Sphinx. Des enquêtes menées par l'université d'État de Floride, l'université de Waseda au Japon et l'université de Boston ont permis de repérer diverses anomalies dans la zone entourant le monument, bien qu'il puisse s'agir de caractéristiques naturelles. En 1995, des ouvriers rénovant un parking voisin ont découvert une série de tunnels et de chemins près du Sphinx, dont deux plongent plus loin sous terre. Robert Bauval pense qu'ils sont contemporains du Sphinx lui-même. Entre 1991 et 1993, alors qu'elle examinait les preuves de l'érosion du monument à l'aide d'un sismographe, l'équipe d'Anthony West a découvert des anomalies sous la forme d'espaces ou de chambres creuses de forme régulière, à quelques mètres sous terre, entre les pattes et de chaque côté du Sphinx. Aucun autre examen n'a été autorisé.

Supprimer la pub

Advertisement

Aujourd'hui, la grande statue s'effrite à cause du vent, de l'humidité et du smog du Caire. Un énorme et coûteux projet de restauration et de préservation est en cours depuis 1950, mais au début de ce projet, du ciment a été utilisé pour les réparations, ce qui était incompatible avec le calcaire et a donc causé des dommages supplémentaires à la structure. Sur une période de 6 ans, plus de 2 000 blocs de calcaire ont été ajoutés à la structure et des produits chimiques y ont été injectés, mais le traitement a échoué. En 1988 l'épaule gauche du sphinx était dans un tel état de détérioration que des blocs tombaient. À ce jour, la restauration est toujours un projet en cours sous le contrôle du Conseil suprême des antiquités qui effectue des réparations sur l'épaule endommagée et tente de drainer une partie du sous-sol. Par conséquent, l'accent est mis aujourd'hui sur la préservation plutôt que sur de nouvelles explorations ou fouilles. Il faudra donc attendre encore longtemps avant que le Grand Sphinx ne nous livre ses secrets.

Supprimer la pub

Publicité

Bibliographie

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Brian Haughton
Auteur et chercheur de livres sur les civilisations et monuments antiques, les sites sacrés et le folklore surnaturel. Archéologue qualifié avec un BA (Hons) de l'Université de Nottingham et un MPhil en archéologie grecque de l'Université de Birmingham.

Citer cette ressource

Style APA

Haughton, B. (2011, juin 01). Le Mystère du Grand Sphinx [The Mystery of the Great Sphinx]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-236/le-mystere-du-grand-sphinx/

Style Chicago

Haughton, Brian. "Le Mystère du Grand Sphinx." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le juin 01, 2011. https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-236/le-mystere-du-grand-sphinx/.

Style MLA

Haughton, Brian. "Le Mystère du Grand Sphinx." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 01 juin 2011. Web. 08 août 2022.

Adhésion