Mégara (Femme d'Hercule)

Définition

Joshua J. Mark
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 24 juillet 2014
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais
Megara (by Z thomas, GNU FDL)
Mégara
Z thomas (GNU FDL)

Mégara était la première épouse du héros grec Héraklès (plus connu sous le nom d'Hercule, nom que nous utiliserons dans cet article). Elle était la fille du roi Créon de Thèbes qui la donna en mariage à Hercule en remerciement de son aide pour reconquérir le royaume de Créon aux mains des Minyens. L'histoire de Mégara est surtout connue grâce à l'œuvre du dramaturge grec Euripide (480-406 av. J.-C.) et du dramaturge romain Sénèque (4 av. J.-C. - 65 après J.-C.), qui écrivirent tous deux des pièces sur Hercule et Mégara. Son histoire était connue bien avant qu'Euripide n'écrive sa pièce, et les différentes versions de sa brève vie avec Hercule diffèrent sur les détails et la chronologie, mais racontent la même histoire de base.

On ne sait rien de Mégara avant son mariage avec Hercule. Ce dernier était le fils de Zeus, roi des dieux, et d'une mortelle nommée Alcmène. Zeus était marié à la déesse Héra mais était connu pour ses liaisons avec des mortelles. Il se transforma pour apparaître comme le mari d'Alcmène, coucha avec elle et conçut ainsi Hercule. Héra, qui était toujours enragée par les amourettes de son mari, se consacra à rendre la vie d'Hercule aussi misérable que possible. Sa vendetta n'était pas des plus simples, car Hercule était un demi-dieu et possédait une force et une endurance surhumaines, mais elle fit tout de même tout son possible pour essayer de le détruire à chaque occasion.

Supprimer la pub

Advertisement

L'histoire de Mégara établit le paradigme d'Héra intervenant dans la vie d'Hercule au moment où les choses allaient le mieux pour lui et détruisant son bonheur.

Hercule grandit à la cour de son supposé père Amphitryon, où il fut formé à tous les arts et disciplines qu'un jeune noble devait maîtriser, tels que l'escrime, la lutte, la musique et les compétences martiales. Lorsqu'il apprit que le royaume voisin de Thèbes avait été pris par les Minyens et que l'armée avait été vaincue, il prit la tête d'une bande de guerriers thébains pour chasser les Minyens et rétablir le roi Créon sur le trône. Créon, en remerciement, lui donna la main de Mégara, sa fille.

Mégara et Hercule eurent trois fils (bien que certaines sources affirment qu'ils en eurent huit) : Thérimaque, Déicoon, et Créontiadès. Le couple était heureux avec leur famille jusqu'à ce qu'Hercule ne soit appelé à l'aventure et que le royaume soit laissé sans défense. La destination exacte d'Hercule dépend de la version de l'histoire que l'on lit. Dans la pièce d'Euripide intitulée Héraclès (ou La folie d'Héraclès écrite vers 420-415 av. J.-C.), il accomplit le dernier de ses célèbres Douze Travaux et se trouve dans les enfers pour tenter de maîtriser le chien à trois têtes Cerbère. Cette même histoire est racontée dans Hercule furieux (Hercule furens, écrit entre 49 et 65 de notre ère) de Sénèque. Dans l'ancienne version du mythe, cependant, Hercule ne commence ses travaux qu'après la mort de Mégara et de leurs enfants. Dans les œuvres d'Euripide et de Sénèque, un usurpateur nommé Lycos s'est emparé du trône de Thèbes en l'absence d'Hercule, a tué le roi Créon et impose maintenant le mariage à Mégara. La tension des pièces vient du fait que les personnages espèrent qu'Hercule arrivera à temps pour les sauver de Lycos et de ses manigances. Lorsqu'Hercule rentre enfin chez lui, il vainc et tue Lycos, puis remercie les dieux pour son arrivée à temps et la sécurité de sa famille. Cependant, alors qu'il est en train de prier, il est frappé par Héra d'une folie dans laquelle il croit que ses fils sont ceux de Lycos et que Mégara est son adversaire Héra, et il les tue tous. Les pièces se terminent toutes deux avec Hercule en proie à des remords suicidaires pour ses actes et son cousin Thésée qui l'aide à surmonter son chagrin.

Supprimer la pub

Advertisement

Hercules Furens Mosaic
Mosaïque représentant Hercule furieux
Carole Raddato (CC BY-SA)

Dans les versions plus anciennes du mythe, il n'y a pas de coup d'état à Thèbes et pas de personnage de Lycos. Mégara, Hercule et leurs fils vivent heureux à Thèbes quand Héra frappe Hercule de folie, ce qui le pousse à tuer ses enfants. Dans certaines versions, il tue également Mégara, tandis que dans d'autres, son sort n'est pas mentionné (mais il semble qu'elle soit tuée ou, d'une certaine manière, qu'elle meure peu après puisqu'elle n'est plus jamais mentionnée dans ses histoires). Comme dans les pièces de théâtre, Hercule est suicidaire, mais son cousin Thésée le dissuade de se suicider en lui disant qu'il doit expier ses péchés au lieu de choisir la voie lâche de la mort. Hercule se rend à l'oracle de Delphes pour demander ce qu'il doit faire et il est envoyé à son cousin, le roi Eurysthée, qui le charge d'accomplir ses Douze Travaux pour expier ses péchés.

L'histoire de Mégara a toujours été une tragédie très populaire et a établi le paradigme (dans les mythes concernant Hercule) de l'intervention d'Héra dans la vie d'Hercule aux moments où les choses allaient le mieux pour lui et de la destruction de son bonheur. Les pièces d'Euripide et de Sénèque n'ont fait qu'accroître la popularité de son histoire, et elle et ses enfants finirent par être considérés comme une sorte d'archétype de l'innocent pris entre de grandes forces opposées. La seconde épouse d'Hercule, Déjanire, jouera un rôle similaire dans son histoire, mais elle, au moins, aura participé à sa propre mort. Dans les mythes, Mégara est toujours représentée comme l'innocente qui, avec ses enfants, subit une mort insignifiante et brutale. Plus tard, dans le film d'animation de Disney, Hercule (1997), elle est dépeinte comme une escroc qui se rachète de son passé difficile grâce à sa relation avec le héros. Aucune représentation ancienne de Mégara ne la présente sous cet angle. Son rôle dans le film Hercule de 2014, bien que non exact, est beaucoup plus proche de sa représentation traditionnelle.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Joshua J. Mark
Auteur indépendant et ex-Professeur de Philosophie à temps partiel au Marist College de New York, Joshua J. Mark a vécu en Grèce et en Allemagne, et a voyagé à travers l'Égypte. Il a enseigné l'histoire, l'écriture, la littérature et la philosophie au niveau universitaire.

Citer cette ressource

Style APA

Mark, J. J. (2014, juillet 24). Mégara (Femme d'Hercule) [Megara (Wife of Hercules)]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-774/megara-femme-dhercule/

Style Chicago

Mark, Joshua J.. "Mégara (Femme d'Hercule)." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le juillet 24, 2014. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-774/megara-femme-dhercule/.

Style MLA

Mark, Joshua J.. "Mégara (Femme d'Hercule)." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 24 juil. 2014. Web. 07 juil. 2022.

Adhésion