Acropole d'Athènes

Collecte de fonds pour traductions

Pour que les élèves et étudiants du monde entier puissent apprendre l'histoire gratuitement, nous devons publier notre travail dans de nombreuses langues. Faites un don aujourd'hui et aidez-nous à traduire afin que nous puissions avoir un réel impact à l'échelle mondiale. Merci d'avance !
$950 / $3000

Définition

Joshua J. Mark
de , traduit par Jerome Couturier
publié le 08 juillet 2021
X

Texte original en Anglais : Acropolis

Acropolis in Athens (Artist's Impression) (by Mohawk Games, Copyright)
L'Acropole d'Athènes, Impression d'Artiste
Mohawk Games (Copyright)

Une 'acropole' est une citadelle ou un complexe construit sur une haute colline. Le nom dérive du grec akro, haut ou extrême/extrémité ou bord, et polis, ville, et se traduit par 'ville haute', la plus célèbre étant l'Acropole d'Athènes, en Grèce, construite au 5ème siècle av. JC.

Bien que le mot soit d'origine grecque, il a fini par désigner toute structure de ce type construite sur une élévation, où que ce soit dans le monde. Le Château d'Édimbourg, en Écosse, par exemple, fortifié dès 850 av. JC, serait considéré comme une acropole, tout comme les villes de la Civilisation Maya qui correspondent à cette définition, même si elles n'ont pas été construites sur une élévation naturelle, mais due à la main de l'homme. Ce même modèle s'appliquerait aux villes amérindiennes d'Amérique du Nord telles que celles des grands tumulus de Cahokia (Illinois) ou de Poverty Point (Louisiane), par exemple, dont les temples et les résidences étaient construits sur des monticules de terre faits de main d'homme.

Supprimer la pub

Advertisement

Bien que d'autres villes-états de la Grèce antique aient pu se vanter d'avoir une acropole impressionnante (comme Thèbes, Corinthe et, plus particulièrement, Kolona sur l'île d'Égine), et que le terme 'acropole' ait également été utilisé dans la Rome antique pour désigner une série de bâtiments situés à une altitude supérieure à celle du terrain environnant, le mot 'acropole' est aujourd'hui synonyme du site antique d'Athènes.

L'Acropole d'Athènes


VOULANT CRÉER UN MONUMENT DURABLE QUI HONORERAIT LA DÉESSE ATHÉNA & PROCLAMERAIT LA GLOIRE DE LA VILLE AU MONDE ENTIER, PÉRICLÈS NE REGARDA PAS À LA DÉPENSE.


L'Acropole d'Athènes fut planifiée et sa construction commença sous la direction du grand général et homme d'état Périclès d'Athènes (495-429 av. JC). Plus de deux ans de planification détaillée ont été consacrés à l'élaboration du cahier des charges et à l'attribution des contrats de travail pour le seul Parthénon, dont la première pierre fut posée le 28 juillet 447 av. JC, pendant la Fête des Panathénées.

Supprimer la pub

Advertisement

Voulant créer un monument durable qui honorerait la déesse Athéna (protectrice de la cité d'Athènes) et proclamerait la gloire de la ville au monde entier, Périclès ne regarda pas à la dépense pour la construction de l'Acropole et, en particulier, du Parthénon. Il engagea les architectes Callicrate, Mnésiclès et Ictinos, ainsi que le sculpteur Phidias (reconnu comme le meilleur sculpteur du monde antique, qui créa la statue de Zeus à Olympie, l'une des Sept Merveilles du Monde antique), pour travailler sur le projet.

Athens Acropolis
L'Acropole d'Athènes
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Selon l'historien J. G. Pedley, "les travaux... furent réalisés sous la supervision de Phidias. En fait, Plutarque dit que Phidias était chargé de l'ensemble du projet de Périclès" (251). Des centaines d'artisans, de forgerons, de peintres, de sculpteurs sur bois, et littéralement des milliers de travailleurs non qualifiés, travaillèrent sur l'Acropole. Phidias créa une statue chriséléphantine (en or et ivoire) d'Athéna qui était placée dans le Parthénon, connu comme le Temple d'Athéna Parthénos ('Athéna la Vierge', en grec), tandis qu'une statue plus petite de la déesse se dressait au centre de l'Acropole près d'un temple plus modeste d'Athéna. Pendant la Fête des Panathénées, les célébrants portaient une nouvelle robe à l'ancienne statue de culte en bois d'Athéna, logée dans l'Érechthéion.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Le site de l'UNESCO dit:

L'Acropole d'Athènes est l'expression suprême de l'adaptation de l'architecture à un site naturel. Cette composition grandiose de structures massives parfaitement équilibrées crée un paysage monumental d'une beauté unique composé d'une série complète de chefs-d'œuvre du 5ème siècle av. JC. Les monuments de l'Acropole ont exercé une influence exceptionnelle, non seulement dans l'Antiquité Gréco-Romaine, époque où ils étaient considérés comme des modèles exemplaires dans le monde méditerranéen, mais aussi à l'époque contemporaine.

Acropolis Plan,  Athens
L'Acropole d'Athènes, Plan
visit-ancient-greece.com (used with permission) (Copyright)

L'Acropole s'élève à 150 mètres dans le ciel au-dessus de la ville d'Athènes, et a une superficie d'environ 3 hectares. Le site était un choix naturel pour une fortification et fut habité au moins dès la Période Mycénienne en Grèce (1900-1100 avant JC), sinon plus tôt. Un complexe déjà construit sur la colline, ainsi qu'un temple à Athéna en cours de construction, furent détruits par les Perses de Xerxès en 480 avant JC, lorsqu'ils mirent Athènes à sac. Les structures postérieures, célèbres aujourd'hui, furent construites pour témoigner de la résilience des Athéniens à la suite de la défaite des forces de Xerxès à la bataille de Salamine (480 av. JC), et pour illustrer la gloire de la ville.


Les quatre principaux bâtiments du plan original de l'Acropole étaient les Propylées, le Parthénon, l'Érechthéion et le temple d'Athéna Niké. Les Propylées étaient l'entrée ornée du complexe de temples, tandis que le Parthénon était l'attraction centrale. Pedley écrit :

Le Parthénon est inhabituel pour sa masse de raffinements doriques... Bien que ces modifications de l'horizontale et de la verticale soient minimes, il n'y a néanmoins aucune véritable verticale ou horizontale dans le bâtiment, et donc aucun angle droit. En même temps, ces raffinements confèrent un sentiment de souplesse aux lignes 'droites' et évitent l'aspect de boîte. La dignité de la forme fut donc rehaussée par le dynamisme des formes. Les exigences imposées aux maçons étaient énormes. Tous les blocs, qu'ils soient courbes ou non, devaient s'adapter précisément; pourtant, partout, les blocs s'ajustent parfaitement, et ce n'est que sur une ou deux métopes que la sculpture trahit des signes d'incertitude ou de hâte. Précisément proportionnée, merveilleusement construite sans mortier ni béton, maintenue par des chevilles de fer recouvertes de plomb pour résister à la corrosion, cette magnifique structure nous hante aujourd'hui avec son étonnant mélange de savoir-faire technique et de grandeur. (253)

Changements

D'autres bâtiments furent ajoutés au fur et à mesure de l'utilisation de l'Acropole, et l'Empereur romain Hadrien (76-138 ap. JC) apporta ses propres améliorations à la ville et à l'Acropole pendant son règne. Avec la montée du Christianisme après l'Empereur Constantin Ier (272-337 ap. JC), le Parthénon devint une église et l'Acropole un centre de dévotion chrétienne. Conformément à la pratique habituelle de l'Église, toutes les images païennes furent détruites et des modifications furent apportées aux temples pour les rendre conformes à la sensibilité chrétienne. Après la chute de Rome en Occident (476 ap. JC), puis celle de l'Empire Byzantin en Orient (1453 ap. JC) face aux Turcs, l'Acropole fut transformée en lieu de culte musulman, et le Parthénon devint une mosquée.

Supprimer la pub

Advertisement

Parthenon - Acropolis, Athens
Parthénon, Acropole d'Athènes
Spyros Kamilalis (CC BY-NC-SA)

Les bâtiments de l'Acropole furent endommagés par le mauvais usage et la négligence pendant l'occupation turque de la Grèce (le Parthénon fut utilisé comme quartier général des troupes de la garnison et l'Erechtheion, transformé en harem du gouverneur). Ils subirent d'autres dommages pendant le siège vénitien de 1687, lorsque les forces italiennes cherchèrent à déloger les Turcs de Grèce. Après la guerre d'indépendance de 1821, les Grecs récupérèrent l'Acropole et tentèrent de lui redonner sa gloire d'antan.

L'Anglais Lord Elgin, avec l'approbation des Turcs cependant, "enleva un certain nombre de figures du fronton et de larges morceaux de la frise du Parthénon, et les vendit au British Museum en 1816" (Pedley, 263). En outre, les dommages subis par une grande partie de l'Acropole après des années d'occupation et de négligence semblaient irréparables. Ce n'est que dans la dernière partie du XXe siècle que des travaux sérieux de restauration et de préservation ont été entrepris sur le site de l'Acropole. Ces travaux se poursuivent aujourd'hui, comprenant un nouveau musée qui abrite d'importants objets du site.

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Jerome Couturier
Je suis médecin, spécialisé en Génétique. J'aime l'Histoire et l'Antiquité depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours eu un interêt pour la recherche dans divers domaines scientifiques, dont l'archéologie.

Auteur

Joshua J. Mark
Écrivain indépendant et ex-Professeur de Philosophie à temps partiel au Marist College de New York, Joshua J. Mark a vécu en Grèce et en Allemagne, et a voyagé à travers l'Égypte. Il a enseigné l'histoire, l'écriture, la littérature et la philosophie au niveau universitaire.

Citer cette ressource

Style APA

Mark, J. J. (2021, juillet 08). Acropole d'Athènes [Acropolis]. (J. Couturier, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-478/acropole-dathenes/

Style Chicago

Mark, Joshua J.. "Acropole d'Athènes." Traduit par Jerome Couturier. World History Encyclopedia. modifié le juillet 08, 2021. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-478/acropole-dathenes/.

Style MLA

Mark, Joshua J.. "Acropole d'Athènes." Traduit par Jerome Couturier. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 08 juil. 2021. Web. 29 nov. 2021.

Adhésion