Cathédrale Sainte-Sophie de Kyiv

Définition

Artem Vynohradov
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 22 novembre 2021
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, ukrainien, espagnol, afrikaans, Turc, grec, allemand, italien, portugais
Entrance to Saint Sophia Cathedral, Kyiv (by Rbrechko, CC BY-SA)
Entrée de la cathédrale Sainte-Sophie de Kyiv
Rbrechko (CC BY-SA)

La cathédrale Sainte-Sophie de Kyiv, en Ukraine, est un monument d'architecture, de peinture et de mosaïque du XIe siècle. La cathédrale a été nommée d'après Sainte-Sophie et, en tant que temple principal de l'État, a joué le rôle de son centre spirituel, politique et culturel. Sous les coupoles de la cathédrale Sainte-Sophie, il y eut des inaugurations solennelles des grands ducs, des conseils sacrés, des réceptions d'ambassadeurs et la signature d'accords politiques. Des chroniques étaient conservées dans la cathédrale et la première bibliothèque connue en Rous y fut créée.

Fondateur

On ne sait pas avec certitude qui fonda la cathédrale. Il existe deux versions communes de la fondation du sanctuaire. Selon la Chronique primaire, le fondateur de la cathédrale fut le duc Yaroslav le Sage de Kyiv (c. 978 - 1054), qui construisit la cathédrale en 1037 après sa victoire décisive sur les Pétchenègues. D'autres sources affirment que la cathédrale fut fondée par Vladimir le Grand (c. 958 - 1015) en 1011. Après la recherche d'inscriptions murales à l'intérieur de la cathédrale, les historiens ont supposé qu'il est possible que les fondations de la cathédrale aient été posées en 1011. La deuxième théorie a été acceptée par le gouvernement ukrainien et l'UNESCO, qui ont célébré solennellement le 1000e anniversaire de la cathédrale en 2011.

Supprimer la pub

Advertisement

La cathédrale est construite en grandes pierres naturelles - granit et quartzite rose - selon la technique byzantine.

Architecture

Même si nous ne connaissons pas les noms des architectes, nous pouvons supposer qu'elle fut construite par des maîtres de première classe de l'Empire byzantin. Ils utilisèrent dans la cathédrale des caractéristiques assez communes de l'architecture rustique et byzantine. Parmi ces caractéristiques, citons le nombre de dômes et leur forme, le nombre accru de nefs, la forme pyramidale distincte, la disproportion entre la largeur et la longueur du corps de la cathédrale et la recherche de la hauteur.

La cathédrale est construite en grandes pierres naturelles - granit et quartzite rose selon la technique byzantine de la maçonnerie mixte de pierres de briques (avec des joints de briques), ce qui permet de créer des bandes bicolores de différentes textures sur la surface principale. Les façades de l'église n'étaient pas enduites, la maçonnerie restait ouverte. Aujourd'hui, on peut voir la maçonnerie originale sur certaines sections non crépies de la cathédrale.

Supprimer la pub

Advertisement

Saint Sophia Cathedral, Kyiv
Sainte-Sophie de Kyiv
Serhii Ventseslavskyi (CC BY-SA)

À l'origine, la cathédrale Sainte-Sophie était une église à coupoles croisées avec 13 coupoles. Le haut dôme central du temple de style byzantin a été construit pour rappeler le Christ - la tête de l'Église. Les 12 autres dômes de la cathédrale étaient associés aux apôtres. Les arches de la cathédrale représentent les portes célestes par lesquelles les gens entraient dans ce lieu sacré.

Toutes les mosaïques de la cathédrale sont réalisées sur un fond d'or brillant et sont richement colorées.

Au XVIIe siècle, Petro Mohyla (1597 - 1647) et Ivan Mazepa (1639 - 1709) financèrent la reconstruction de la cathédrale et reconstruisirent entièrement la partie supérieure de Sainte-Sophie. Pour ces travaux, l'architecte italien Octaviano Mancini (c. 1580 - 1638) fut invité. Le bâtiment de la cathédrale après la reconstruction et les constructions environnantes présentent des caractéristiques différenciées du baroque cosaque.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Intérieur

L'intérieur compte 260 mètres carrés de mosaïques et 3 mille mètres carrés de fresques datant du 11e siècle. Les mosaïques du 11ème siècle ornent les parties principales de la cathédrale - le bain central et l'autel principal. Elles sont disposées dans un ordre strict selon la hiérarchie céleste. À côté de chaque composition de mosaïque, il y a des inscriptions en grec expliquant l'imagerie. Les noms des mosaïstes sont inconnus. Toutes les mosaïques de la cathédrale sont réalisées sur un fond doré brillant et sont richement colorées. Pour toute la variété de couleurs des mosaïques, les tons prédominants sont le gris-blanc et le bleu en combinaison avec le violet. A l'endroit le plus élevé du dôme principal, il y a une mosaïque du Christ Pantocrator.

Interior of Saint Sophia Cathedral, Kyiv
Intérieur de la cathédrale Sainte-Sophie, Kyiv
Sophia of Kyiv (Copyright)

Les fresques conservées dans la cathédrale Sainte-Sophie datent également du 11e siècle - elles furent réalisées pendant la construction de la cathédrale. Au 19ème siècle, lors de la reconstruction de la cathédrale, les fresques furent restaurées avec des peintures à l'huile. L'ensemble des fresques de la cathédrale a été réalisé dans une seule optique - l'introduction du christianisme récemment adopté. En même temps, la peinture de la principale cathédrale de l'État devait montrer la grandeur de la Rous, sa reconnaissance internationale et le rôle de Kyiv dans la vie politique de l'Europe. C'est pourquoi une place importante est accordée aux compositions profanes. Sur les trois murs de la nef centrale, en face de l'autel principal, on peut trouver un portrait de la famille princière du fondateur de la cathédrale. Il s'agit de la famille du duc Vladimir ou de son fils Yaroslav.

La cathédrale Sainte-Sophie sert de tombeau depuis sa fondation. La nécropole de la cathédrale contenait les sépultures des ducs et du haut clergé. Elle est également la plus ancienne de Rous et couvre une longue période de l'histoire. La plupart des noms des personnes enterrées dans la nécropole de Sofia sont inconnus, mais les sépultures identifiées indiquent que des personnalités importantes y ont été enterrées. Les sépultures les plus célèbres appartiennent à Yaroslav le Sage et Volodymyr Monomakh (1053 - 1125).

Supprimer la pub

Advertisement

Sarcophagus of Yaroslav the Wise
Sarcophage de Yaroslav le Sage
Stas-Adolf (CC BY-SA)

Clocher

Le clocher de la cathédrale Sainte-Sophie de Kyiv est un monument architectural de style baroque cosaque. Sa construction fut financée par Ivan Mazepa en 1699. Sa hauteur est de 76 mètres (250 pieds). À l'origine, le clocher était à trois étages, mais en 1851-1852, il fut surélevé d'un étage supplémentaire et fut couronné d'un dôme en bois en forme de poire, recouvert de feuilles de cuivre doré. Le décor sculptural du clocher interagit parfaitement avec sa composition architecturale. Il est orné de divers ornements en stuc, qui s'entremêlent avec des bas-reliefs en forme de parcelles. La quasi-totalité des stucs a été conservée.

Histoire

L'histoire millénaire de la cathédrale a été mouvementée. La cathédrale Sainte-Sophie a survécu aux invasions ennemies, aux pillages, aux destructions partielles, aux réparations et aux reconstructions. La première grande menace pour l'église fut le pillage de la ville en 1169. Kyiv fut capturée et détruite par le duc Andrei le Pieux (c. 1111 - 1174) de Vladimir-Suzdal, qui emporta tous les objets en or et les reliques de l'église, en particulier l'icône de la Sainte Vierge. La cathédrale survécut et fut ressuscitée. Puis vint l'une des périodes les plus difficiles de l'histoire de Kyiv - le siège de la ville par les hordes de Batu Khan en 1240, lorsque la majorité des structures architecturales furent réduites en cendres. La cathédrale Sainte-Sophie survécut encore. Cependant, pillée et dévastée, Sainte-Sophie perdit sa beauté et sa majesté d'antan, bien qu'elle soit restée la principale église en activité de la ville. Au siècle suivant, Cyprien (1330-1406), le métropolite de Kyiv, finança la réparation de la cathédrale. Au XVe siècle, Sainte-Sophie fut pillée et saccagée à deux reprises, d'abord par Edigu Khan (1352 - 1419) en 1416, puis en 1482 par Menli Ier Giray (1445 - 1515). De 1497 à 1577, la cathédrale fut abandonnée. En 1577, la cathédrale fut réparée et donnée plus tard à l'église gréco-catholique.

Bell Tower of Saint Sophia Cathedral, Kyiv
Clocher de Sainte-Sophie, Kyiv
Posterrr (CC BY-SA)

1633 fut le temps d'une nouvelle aube pour la cathédrale. La cathédrale devint la propriété du métropolat orthodoxe restauré de Kyiv du Patriarcat de Constantinople. Cette renaissance était liée au métropolite de Kiev Petro Mohyla, qui réussit à fonder un couvent, à rénover la cathédrale et à la décorer. Des bâtiments conventuels en bois furent construits autour de la cathédrale et l'ensemble du territoire fut entouré d'une haute clôture en bois. Petro Mohyla fit appel à l'architecte italien Octaviano Mancini pour les travaux de la cathédrale. Les principaux matériaux de construction étaient la brique et le mortier de chaux et de sable. Des briques ont été utilisées pour les murs de maçonnerie, les voûtes et les fondations.

Supprimer la pub

Advertisement

Plus tard, la reconstruction fut réalisée par l'hetman Ivan Mazepa avec la construction de nouveaux bâtiments en pierre autour de la cathédrale. Des bâtiments tels qu'un clocher, une maison métropolitaine et l'ensemble de l'architecture de la cathédrale Sainte-Sophie furent construits. Ivan Mazepa dora la coupole principale à ses propres frais. Tous ces bâtiments et la cathédrale rénovée prirent leurs traits du baroque cosaque.

Au XXe siècle, la cathédrale Sainte-Sophie joua un rôle important dans l'histoire et dut faire face à de nombreuses menaces pour son existence. Au début du siècle, deux événements importants s'y déroulèrent. Le premier fut la consécration de Pavlo Skoropadsky (1873-1945) au titre d'hetman de toute l'Ukraine en 1918 et la proclamation de l'Acte d'unité en 1919, qui unissait "deux Ukrainiens". Mais peu après, la République populaire d'Ukraine finit et la ville de Kyiv devint partie intégrante de l'Union soviétique.

Fresco in the Saint Sophia Cathedral
Fresque de la cathédrale Sainte-Sophie
Unknown Artist (Public Domain)

Dans les années 1920-30, les bolcheviks eurent l'idée démolir la cathédrale comme ils l'avaient fait pour de nombreuses autres églises dans toute l'URSS, mais ils décidèrent de la sauver. Le territoire de la cathédrale de Sophia fut déclaré réserve historique et architecturale d'État. Tous les objets en or et en argent furent confisqués, l'iconostase dorée fut démontée, tout l'or fut dépouillé et le reste fut brûlé. En 1941, lorsque l'Armée rouge se retira de Kyiv, Sainte-Sophie fut minée, mais l'explosion ne se produisit pas. Pendant l'occupation nazie de Kyiv, les objets exposés au musée architectural et historique de Sofia ofurent pillés, et certaines icônes et archives photographiques coûteuses furent emmenées en Allemagne.

Supprimer la pub

Advertisement

Dans la période d'après-guerre, de nombreuses reconstructions ont été réalisées dans la cathédrale et les bâtiments environnants. De nombreuses nouvelles fresques et mosaïques ont été découvertes et des recherches ont été effectuées. En 1990, l'ensemble de la cathédrale Sainte-Sophie a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Aujourd'hui, la cathédrale est un bâtiment très populaire et renommé qui attire les touristes du monde entier. La place devant la cathédrale est régulièrement utilisée pour les célébrations du jour de l'indépendance, de Noël, de Pâques et de nombreuses autres fêtes.

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Artem Vynohradov
My name is Artem. I am a Ukrainian student and a history enthusiast. My interests include economics, history, geography, international relations, architecture, urbanism and linguistics.

Citer cette ressource

Style APA

Vynohradov, A. (2021, novembre 22). Cathédrale Sainte-Sophie de Kyiv [Saint Sophia Cathedral, Kyiv]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-20180/cathedrale-sainte-sophie-de-kyiv/

Style Chicago

Vynohradov, Artem. "Cathédrale Sainte-Sophie de Kyiv." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le novembre 22, 2021. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-20180/cathedrale-sainte-sophie-de-kyiv/.

Style MLA

Vynohradov, Artem. "Cathédrale Sainte-Sophie de Kyiv." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 22 nov. 2021. Web. 26 juin 2022.

Adhésion