Soma

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 30 janvier 2016
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais
The Moon (by Frode Steen, CC BY)
La Lune
Frode Steen (CC BY)

Le Soma était une boisson à base de jus fermenté qui aurait été consommée par les dieux hindous et leurs anciens prêtres, les brahmanas, pendant les rituels. Pensé être un élixir, sa consommation non seulement guérissait la maladie, mais apportait également de grandes richesses. Soma est personnifié par le dieu du même nom qui est également le dieu des sacrifices et qui peut, dans certains textes, être associé à la lune. La boisson est célèbrement décrite et louée dans un mandala du texte sacré hindou, le Rigveda.

La boisson

Peut-être utilisé pour la première fois dans l'ancienne Perse, le Soma peut être issu de la sève laiteuse fermentée d'Asclepias acida, une plante grimpante qui prospère dans les régions montagneuses. Les autres candidats à l'origine de la boisson, ou des ingrédients partiels, comprennent les champignons hallucinogènes, le miel, le cannabis, le lotus bleu, le lait et la grenade.

Supprimer la pub

Advertisement

Dans la mythologie, les dieux gagnèrent leur immortalité en buvant du Soma et c'était la boisson préférée du grand dieu Indra. Ils donnèrent ensuite la boisson au dieu-archer Gandharva pour être gardé en sécurité, mais un jour Agni, le dieu du feu, la vola et la donna à la race humaine. Non seulement bue par les prêtres pour sa nature sacrée, elle est également créditée de qualités édifiantes, donnant au buveur un regain d'énergie et de vigilance. Ces effets signifient que la boisson est considérée comme divine depuis l'Antiquité; une boisson qui rapproche les humains du divin. Elle était également souvent offerte par les fidèles dans les libations aux dieux.

Soma est considéré comme la divinité qui supervise les sacrifices religieux hindous.

Le Dieu Soma

La boisson était personnifiée comme le dieu Soma, considéré comme primordiale parmi les dieux et porteur de santé et de richesse; à bien des égards, il est semblable aux dieux grecs et romains du vin Dionysos et Bacchus alors que la boisson est l'équivalent de l'ambroisie dans ces traditions. En outre, Soma est considéré comme la divinité qui supervise les sacrifices religieux hindous et il représente la direction Nord-Est. Dans les textes religieux des Puranas, Soma est décrit comme chevauchant un char à trois roues, tiré par un attelage de dix chevaux blancs.

Supprimer la pub

Advertisement

Plus tard, Soma fut également identifié au dieu-lune Osadhipati (ou encore Chandra), une extension naturelle du rôle de seigneur des herbes de ce dernier. Dans les Puranas Soma, le dieu-lune apparaît dans plusieurs puranas distincts, souvent avec des descriptions contradictoires. Il peut être, à la fois, le fils d'Atri (le sage et l'un des dix seigneurs de la création), de Prabhakara (de la race Atri), de Parjanya (le dieu de la pluie védique) ou du Dharma (un autre sage ancien). Dans une autre version, Soma naquit des remous de l'océan laiteux lorsque le monde fut créé pour la première fois. Pour compliquer le tout, il est également décrit comme un guerrier de la caste kshatriya et comme un prêtre de la caste brahmane. Dans les Vedas Sita, la fille de Savita, le Soleil, était l'amante de Soma, mais ses compagnons les plus célèbres sont Rohini et Tara.

Soma et Rohini

L'un des mythes les plus pittoresques impliquant Soma est, sous son apparence de lune, lorsqu'il épousa ambitieusement les 27 filles de Daksa, le grand sage. Le nombre de ces beautés n'est pas une coïncidence, car elles sont la personnification des 27 astérismes lunaires. Soma, peut-être inévitablement, s'affectiona plus particulièrement à l'une d'entre elles, Rohini (le Rouge - la constellation du Taureau), la quatrième sœur, ce qui provoqua une grande jalousie parmi les 26 autres. Ne faisant qu'une, elles allèrent se plaindre à leur père mais il ne pouvait rien faire au sujet de la préférence de Soma. En conséquence, Daksa maudit Soma afin qu'il n'ait jamais d'enfants et, pire encore, s'assura qu'il mourrait lentement de consommation. En entendant cela, les filles de Daksa pensèrent que leur père était allé plutôt trop loin et le supplièrent de ne pas être aussi dur. Par conséquent, Daksa modifia sa malédiction pour que, au lieu d'expirer, Soma mourrait temporairement puis se regénèrerait en cycle continu. Et c'est là l'explication du déclin périodique de la lune.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Soma & Tara

Dans un autre épisode célèbre de la mythologie hindoue, Soma amoureux enlevé Tara, l'épouse de Brhaspati, le dieu-prêtre qui agissait comme messager et lien entre l'humanité et les dieux. En prenant Tara, Soma déclencha une guerre entre les dieux et les démons (Asura) à laquelle seule l'intervention du puissant Brahma put mettre fin. Tara fut ensuite renvoyée dans sa famille, mais pas avant d'être tombée enceinte du fils de Soma, Budha (à ne pas confondre avec Bouddha), la personnification de la planète Mercure et père de la race lunaire.

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un master en philosophie politique et est le directeur d'édition de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2016, janvier 30). Soma [Soma]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14376/soma/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Soma." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le janvier 30, 2016. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14376/soma/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Soma." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 30 janv. 2016. Web. 01 oct. 2022.

Adhésion