Déjanire

Définition

Joshua J. Mark
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 24 juillet 2014
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais
Nessus Abducting Deianira (by Metropolitan Museum of Art, Copyright)
Nessos enlève Déjanire
Metropolitan Museum of Art (Copyright)

Déjanire était la seconde épouse du héros et demi-dieu grec Héraklès (plus connu sous le nom d'Hercule, fils du dieu Zeus et de la mortelle Alcmène). Elle était la fille du roi Œnée et de la reine Althée de Calydon. À l'époque des célèbres Douze Travaux d'Hercule, il s'était embarqué dans une sorte d'aventure secondaire pour naviguer avec Jason et les Argonautes et, lors de ce voyage, il avait rencontré le héros Méléagre, le fils d'Œnée. Lorsque Méléagre était né, les Parques avaient prédit qu'il vivrait jusqu'à ce qu'une bûche, qui brûlait dans l'âtre familial, ne soit totalement consumée. Sa mère arracha instantanément la bûche du feu, l'arrosa d'eau et la cacha dans un placard.

Bien des années plus tard, après que Méléagre ait intentionnellement tué ses frères lors de la chasse au sanglier de Calydon, Althée, dans son chagrin, récupéra la bûche, la jeta dans le feu, et Méléagre mourut. Hercule rencontra plus tard l'esprit de Méléagre lors de son douzième travail, lorsqu'il se rendit aux enfers pour ramener le chien à trois têtes Cerbère qui gardait les portes d'Hadès. Méléagre lui dit qu'il était en peine parce que sa sœur Déjanire était restée célibataire sur terre. Il demanda à Hercule de retourner dans le monde des mortels et de l'épouser afin qu'elle ne vieillisse pas sans être aimée, dans la maison de leur père. Hercule promit au fantôme qu'il l'épouserait s'il en avait la possibilité.

Supprimer la pub

Advertisement

La rencontre entre Déjanire et Hercule

Une fois qu'Hercule eut achevé ses travaux, il se lança dans d'autres aventures, et l'on ne sait pas s'il pensa jamais à Méléagre et à sa requête. Il y eut certainement beaucoup d'autres événements urgents qui occupèrent son esprit. Il tua le prince Iphitos d'Œchalie et, pour expier ce péché, se vendit comme esclave à la reine Omphale qui l'obligea à s'habiller en femme et à faire des travaux d'aiguille avec les dames de la cour.

Une fois libéré par Omphale, il se lança dans d'autres aventures comme la conquête de Troie, la guerre contre les Titans et une mission de vengeance contre le roi Augias qui, selon lui, l'avait trompé en revenant sur un accord qu'ils avaient conclu. Un certain nombre d'années passèrent avant qu'Hercule ne vienne à Calydon et ne rencontre Déjanire.

Supprimer la pub

Advertisement

DÉJANIRE NE SOUHAITAit ÉPOUSER AUCUN DE SES PRÉTENDANTS, ET PEUT-ÊTRE MÊME NE PENSAIT-ELLE PAS AU MARIAGE, JUSQU'À CE QU'ELLE ne TOMBE AMOUREUSE D'HERCULE.

Le fait qu'il se soit souvenu de sa promesse à Méléagre ne semble pas pertinent, puisqu'il tomba rapidement amoureux de la belle princesse qui était si indépendante qu'elle conduisait son propre char et était adepte des arts de la guerre. Il semble également que Méléagre n'ait pas eu à s'inquiéter du statut marital de sa sœur, car elle était d'une telle beauté et d'un tel charme qu'elle avait de nombreux prétendants qui souhaitaient l'épouser. Elle, en revanche, ne souhaitait épouser aucun d'entre eux et, peut-être, ne pensait-elle même pas au mariage jusqu'à ce qu'elle ne tombe amoureuse d'Hercule.

Lorsque Hercule déclara ses intentions, la plupart de ces prétendants se retirèrent, mais l'un d'entre eux, le dieu du fleuve Achélôos, ne recula pas devant le défi d'un mortel. Il lutta contre Hercule pour la main de Déjanire et changea continuellement de forme au moment où Hercule était sur le point de gagner. Il finit par se transformer en taureau et chargea Hercule qui brisa une de ses cornes et ne la rendit pas avant que le dieu n'ait capitulé, ce qu'il fit rapidement; Hercule et Déjanire purent alors se marier.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Le mariage de Déjanire et Hercule

Le nouveau couple vécut heureux pendant un certain temps à Calydon jusqu'à ce qu'Hercule ne tue accidentellement l'échanson de son beau-père. Bien qu'il se soit agi d'un accident et qu'il ait été pardonné par le roi, Hercule ne put se pardonner et décida de quitter le royaume avec Déjanire. Au cours de leur voyage, ils atteignirent la rivière Événos et rencontrèrent le centaure Nessos qui proposa de faire traverser Déjanire sur son dos. Mais une fois de l'autre côté, il tenta de la violer et Hercule l'abattit d'une de ses flèches.

Il s'agissait des mêmes flèches qu'Hercule avait trempées dans le sang du monstre à neuf têtes connu sous le nom d'Hydre au cours du deuxième de ses Douze Travaux car le sang de l'Hydre était extrêmement venimeux. Nessos, agonisant sous l'effet du poison, dit à Déjanire que son sang possédait une qualité spéciale en tant que philtre d'amour, et qu'elle devrait en prendre un peu dans une fiole.

Si jamais elle sentait qu'Hercule s'éprenait d'une autre femme, dit-il, elle devrait aperger sa chemise d'un peu de ce sang et il resterait amoureux de Déjanire pour toujours, sans même remarquer les autres femmes. Nessos comprit, bien sûr, que son sang, désormais empoisonné, serait mortel pour n'importe quel mortel, et ce fut sa vengeance pour la flèche mortelle d'Hercule.

Supprimer la pub

Advertisement

Gilded Bronze Hercules
Statue en bronze doré d'Hercule
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Hercule et Déjanire laissèrent le cadavre de Nessos près du fleuve et poursuivirent leur voyage. Ils s'installèrent dans la ville de Trachis, fondèrent une famille et, une fois encore, furent heureux pendant un certain temps jusqu'à ce qu'Hercule ne parte en guerre contre Eurytos qui, comme Augias, l'avait offensé par le passé. Il tua Eurytos et prit sa fille Iole comme concubine (qu'il avait déjà gagnée dans un concours de tir à l'arc mais à qu'Eurytos avait refusé de lui donner). Une autre version du mythe raconte qu'il aida Artémis à tuer un sanglier qui ravageait le royaume et qu'il reçut Iole en cadeau.

Hercule prépara alors une fête de la victoire et envoya un mot à Déjanire afin qu'elle lui envoie sa plus belle chemise à porter lors de la fête. Déjanire, craignant qu'Hercule ne soit désormais plus épris de Iole que d'elle, trempa la chemise dans le sang de Nessos, puis lava les taches, ne laissant que le poison. Dès qu'Hercule enfila la chemise, il fut rempli de douleur et commença à brûler. Il arracha la chemise de son corps, mais sa peau était déjà imprégnée de poison.

En tant que demi-dieu, il lui était impossible de mourir rapidement et souffrit donc tandis que le poison pénétrait dans son corps; il devint de plus en plus faible, s'allongea sur un bûcher funéraire qu'il avait construit et mourut. Sa partie immortelle fut prise par son père Zeus afin de demeurer parmi les dieux. Déjanire, comprenant qu'elle avait été trompée par Nessos et qu'elle avait tué son mari, se pendit.

Supprimer la pub

Advertisement

Déjanire dans la littérature

Son histoire est racontée avec compassion dans la tragédie Les Trachiniennes du dramaturge grec Sophocle (écrite vers 450 av. JC), ainsi que par le poète romain Ovide (43 av. JC - c. 14 de notre ère) dans ses Héroïdes, dont l'un des chapitres est présenté comme une lettre de Déjanire à Hercule lorsqu'il était absent, exprimant son amour pour lui et demandant quand il pourrait revenir.

Elle est également présente dans la pièce Hercules Œtaeus (Hercule sur l'Œta) du dramaturge romain Sénèque (également connu sous le nom de Sénèque le Jeune, 4 av. JC - 65 ap. JC) où elle est dépeinte comme une femme vindicative et jalouse qui tue Hercule par dépit. Les historiens ont mis en doute le fait que la pièce ait réellement été écrite par Sénèque mais, quel que soit l'auteur, il s'est fortement inspiré de l'œuvre antérieure de Sophocle, conservant un grand nombre des mêmes scènes et la même progression et ne s'en écartant sérieusement que dans le personnage de Déjanire.

Cette version de Déjanire, bien qu'elle soit une interprétation beaucoup moins sympathique de l'histoire, est conforme à la signification de son nom : "destructeur d'hommes". Les versions antérieures de son histoire la présentent généralement comme provoquant involontairement la mort d'Hercule par amour pour lui et comme un personnage sensible qui meurt de façon tragique.

Supprimer la pub

Advertisement

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Joshua J. Mark
Auteur indépendant et ex-Professeur de Philosophie à temps partiel au Marist College de New York, Joshua J. Mark a vécu en Grèce et en Allemagne, et a voyagé à travers l'Égypte. Il a enseigné l'histoire, l'écriture, la littérature et la philosophie au niveau universitaire.

Citer cette ressource

Style APA

Mark, J. J. (2014, juillet 24). Déjanire [Deianira]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-13077/dejanire/

Style Chicago

Mark, Joshua J.. "Déjanire." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le juillet 24, 2014. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-13077/dejanire/.

Style MLA

Mark, Joshua J.. "Déjanire." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 24 juil. 2014. Web. 17 mai 2022.

Adhésion