Vitruve

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 22 avril 2015
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, Turc
Roman Theatre Façade, Aosta (by Mark Cartwright, CC BY-NC-SA)
Façade du théâtre romain, Aoste
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Marcus Vitruvius Pollio (c. 90 - c. 20 avant J.-C.), plus connu sous le nom de Vitruve, était un ingénieur militaire et un architecte romain auteur de De Architectura (Sur l'architecture), un traité qui combine l'histoire de l'architecture et de l'ingénierie antiques avec l'expérience personnelle de l'auteur et ses conseils en la matière. Comme aucun ouvrage similaire n'a survécu à l'Antiquité, le livre est devenu une source inestimable, non seulement sur l'architecture grecque et romaine, mais aussi sur un large éventail d'autres sujets tels que la philosophie, les mathématiques et la médecine.

Il servit en tant qu'ingénieur militaire et architecte pour Jules César entre 58 et 51 avant J.-C. et il visita la Grèce, l'Asie, l'Afrique du Nord et la Gaule en personne. Il était considéré comme un expert en balistique et il construisit également une basilique à Fanum Fortunae (aujourd'hui Fano en Ombrie, Italie) vers 27 avant Jésus-Christ. Dans De Architectura , écrit 30-20 avant J.-C., Vitruve donne un compte rendu très personnel de l'architecture ancienne et contemporaine qui s'inspire de sa propre expérience et d'ouvrages plus anciens, notamment d'écrivains grecs comme Hermogène d'Alabanda qui écrivit au IIe siècle avant J.-C..

Supprimer la pub

Advertisement

Vitruve était un grand admirateur de l'architecture grecque en général. Son œuvre De Architectura visait peut-être aussi à s'attirer les faveurs de l'empereur romain de l'époque, Auguste (à qui il est dédié), bien qu'il soit curieusement muet sur nombre de bâtiments importants construits sous le règne du premier empereur de Rome.

Pour Vitruve, les bâtiments doivent toujours être trois choses : beaux, stables et utiles.

De Architectura

Bien plus qu'un livre sur les bâtiments et les machines, le contenu du De Architectura révèle la conception beaucoup plus large qu'avaient les anciens de ce qu'est exactement l'"architecture" et décrit des sujets tels que la science, les mathématiques, la géométrie, l'astronomie, l'astrologie, la médecine, la météorologie, la philosophie et l'importance des effets de l'architecture, tant esthétiques que pratiques, sur la vie quotidienne des citoyens. En bref, selon Vitruve, l'architecte et l'ingénieur de renom doivent posséder des connaissances théoriques et pratiques fondées sur une compréhension large et profonde de toutes les sciences, de tous les arts et même de la nature. Plus important encore, pour Vitruve, les bâtiments doivent toujours être trois choses : beaux, stables et utiles.

Supprimer la pub

Advertisement

comme je remarque que c'est plutôt l'ignorance que le talent qui jouit de la faveur, et qu'il n'entre pas dans ma manière de voir de chercher à l'emporter par la brigue sur des gens sans instruction, j'aime mieux publier ces préceptes qui feront connaître la portée de notre savoir.

(De Architectura, livre 3 Introduction, trad. Remacle)

À l'origine, De Architectura comportait également des illustrations qui permettaient de clarifier les descriptions de Vitruve, notamment celles des dispositifs techniques. Ces illustrations constituent un document inestimable en soi et ses descriptions de machines telles que l'hodomètre, qui mesurait les distances en faisant tomber des billes dans un tambour, ont intrigué des personnalités telles que Léonard de Vinci qui tenta de reconstruire ses propres modèles. De Vinci, bien sûr, créa son célèbre Homme de Vitruve en se basant sur les proportions décrites par Vitruve (chapitre 1 du livre III). L'œuvre de Vitruve regorge également d'anecdotes sur les savants et les scientifiques de l'Antiquité, et constitue souvent la seule source d'épisodes désormais célèbres, tels qu'Archimède dans sa baignoire.

Arch of Augustus, Aosta
Arc d'Auguste, Aoste
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Il y a quelques omissions importantes dans De Architectura, notamment les amphithéâtres, les arcades d'aqueduc, et certains de ce que nous pourrions considérer aujourd'hui comme les plus grands bâtiments romains, tels que les thermes romains, ne sont traités que brièvement. Néanmoins, l'ouvrage offre un aperçu fascinant de l'architecture antique et a exercé une influence considérable à partir de la Renaissance.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Copié et recopié tout au long du Moyen Âge, le plus ancien exemplaire conservé date du 8e siècle et les premiers exemplaires imprimés furent publiés à Rome en 1486. Jusqu'au 20e siècle, les descriptions, les illustrations et l'importance que Vitruve accordait à certains sujets plutôt qu'à d'autres ont influencé non seulement les étudiants en la matière, mais ont défini pour longtemps ce qui était considéré comme les principaux composants de l'architecture occidentale.

Résumé du De Architectura

De Architectura est divisé en 10 livres :

Livre I - sur l'éducation idéale d'un architecte, les principes et divisions de l'architecture, les fortifications, les principes d'un bon urbanisme et le meilleur endroit pour construire un temple.

Supprimer la pub

Advertisement

Puisque l'architecture doit être ornée et enrichie de connaissances si nombreuses et si variées, je ne pense pas qu'un homme puisse raisonnablement se donner tout d'abord pour architecte.

(Livre 1, Ch. 1.11, trad. Maufras et Panckoucke)

Livre II - sur l'origine des bâtiments et les différents matériaux employés dans leur construction tels que les briques, le sable, la pierre et le bois, et les différents types de murs.

conservez un vide au milieu des parements de la muraille, à laquelle vous donnerez deux pieds d'épaisseur ; remplissez-le de pierres rouges carrées, ou de briques, ou de cailloux dispose comme la pierre de taille, et avec des crampons de fer et du plomb, liez les deux parements. Par ce moyen, votre ouvrage qui n'aura point été fait tout à la fois, mais par reprises, pourra sans altération durer éternellement

(Livre 2, Ch. 8.4, trad. Maufras et Panckoucke)

Livre III - sur les mathématiques et les proportions correctes des colonnes et des temples.

Telle est la gradation qu'il faut suivre pour la grosseur des colonnes, à cause de l'illusion dans laquelle tombe l'oeil, en parcourant ces différents degrés d'élévation : car l'oeil recherche le beau

(Livre. 3, Ch. 3.13 trad. Maufras et Panckoucke)

Livre IV - sur les ordres architecturaux dorique, ionique et corinthien, et sur les différents types de temples et d'autels.

Supprimer la pub

Advertisement

De même, s'il doit être bâti auprès d'un grand chemin, il faudra le construire de manière que les passants puissent en regarder et saluer la façade.

(Livre 4, Ch. 5.2)

Floor Plan, Theatre of Marcellus
Plan d'étage, Théâtre de Marcellus
S.R.Koehler (ed) (Public Domain)

Livre V - sur divers édifices romains tels que la basilique, la meilleure conception des théâtres pour obtenir la meilleure acoustique, et des conseils sur la construction des ports.

Si l'on fait attention aux règles qu'elle contient, à l'effet que produit la voix, et à ce qui peut la rendre plus agréable, on pourra avec moins de peine perfectionner le plan des théâtres.

(livre 5, Ch. 5.8)

Livre VI - sur l'effet du climat sur le caractère et les meilleures fondations et dispositions pour les maisons privées.

Les chambres à coucher et les bibliothèques seront tournées vers l'orient; leur usage demande la lumière du matin; et de plus les livres ne pourrissent point dans ces bibliothèques, tandis que dans celles qui sont exposées au midi et au couchant, les teignes et l'humidité gâtent les livres, parce que les vents humides font naître et nourrissent ces insectes, et altèrent les livres en les faisant moisir.

(Livre. 6, Ch. 4.1)

Livre VII - sur le pavage, les voûtes et les peintures murales, y compris les meilleures couleurs, leurs origines et l'histoire de leur utilisation.

Supprimer la pub

Advertisement

Je vais commencer à parler de la pourpre, qui, de toutes les couleurs, est la plus chère et celle qui flatte le plus agréablement la vue. C'est d'un coquillage de mer que se tire la matière dont se fait la pourpre, qui offre à l'œil de l'observateur une des plus admirables productions de la nature.

(Livre 7, Ch. 13.1)

Livre VIII - traite de l'eau, de ses sources et de son transport par aqueducs.

L'île de Chio possède de même une fontaine dont les eaux font perdre la raison à ceux qui en boivent imprudemment; on y lit aussi une inscription qui signifie que ses eaux sont agréables à boire, mais que celui qui en boit aura le coeur dur comme un rocher.

(Livre 8, Ch. 3.22)

Los Milagros Aqueduct, Mérida
Aqueduc Los Milagros, Mérida
Carole Raddato (CC BY-SA)

Livre IX - sur l'étude de l'astronomie et sa pertinence pour les architectures et la mesure du temps à l'aide de cadrans solaires et d'horloges à eau.

Archimède s'élance immédiatement hors du bain, et, dans sa joie, se précipite vers sa maison, sans songer à s'habiller. Dans sa course rapide, il criait de toutes ses forces qu'il avait trouvé ce qu'il cherchait, disant en grec: Εὕρηκα, Εὕρηκα.

(Introduction du livre 9)

Livre X - décrit diverses machines et gadgets tels que des appareils de mesure de distance, des machines à eau et des armes comme des catapultes, des ballistas et des engins de siège.

... on le passe ensuite de l'autre côté, et on le tend de la même manière à l'aide des leviers et du moulinet, jusqu'à ce qu'il donne un son semblable à celui de l'autre. C'est ainsi que, grâce aux clavettes avec lesquelles on arrête les bras des catapultes, d'après l'observation du son que rendent les câbles, on arrive à leur donner le degré de tension convenable.

(Livre 10, Ch. 12.2)

Supprimer la pub

Publicité

Questions et réponses

Pour quoi Vitruve est-il connu ?

Marcus Vitruve était un architecte du 1er siècle avant Jésus-Christ qui a écrit un livre célèbre et influent sur l'architecture intitulé "De Architectura". Cet ouvrage, qui est une histoire de l'architecture et de l'ingénierie, a exercé une influence encore plus grande à la Renaissance.

Quels sont les trois principes de Vitruve ?

L'architecte et érudit romain Vitruve pensait que tous les bâtiments devaient avoir trois qualités. Ils devaient être beaux, stables (c'est-à-dire bien construits) et utiles.

Quelle est la plus ancienne copie du "De Architectura" de Vitruve ?

La plus ancienne copie conservée du "De Architectura" (Sur l'architecture) date du 8e siècle.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur d'articles historiques installé en Italie. Il s'intéresse plus particulièrement à la poterie, à l’architecture, aux mythologies du monde et à la découverte des idées partagées par toutes les civilisations. Il est titulaire d’un Master en philosophie politique et éditeur en chef de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2015, avril 22). Vitruve [Vitruvius]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-12057/vitruve/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Vitruve." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le avril 22, 2015. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-12057/vitruve/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Vitruve." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 22 avril 2015. Web. 14 août 2022.

Adhésion