Titan

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 07 mars 2013
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, Turc, espagnol
Oceanus (by Mark Cartwright, CC BY-NC-SA)
Oceanus
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Dans la mythologie grecque, les terribles et puissants Titans étaient les divinités qui ont précédé les dieux olympiens. Jamais adorés comme les autres dieux, ils ont néanmoins contribué, par contraste, à clarifier la position dans l'univers des dieux olympiens qui ont vaincu les Titans indisciplinés et chaotiques dans la Titanomachie. En effet, le nom même de Titan signifie « qui crée une tension», faisant référence à leur lutte constante contre l'ordre des choses. À la suite de cet affrontement entre les deux générations de dieux, Zeus emprisonna les Titans au Tartare, la partie la plus profonde des Enfers et établit ainsi l'ordre dans l'univers.

Les premiers dieux

La principale source de notre connaissance des dieux primitifs est la Théogonie d'Hésiode. Les premières forces de la cosmologie grecque furent Chaos, Gaia et Eros. De là jaillissent la Nuit, le Jour et Érèbe (Ténèbres). De Gaïa sont venus le Ciel (Ouranos ou Uranus), les Nymphes et le Pont (la Mer). L'union de la Terre et du Ciel créa les Cyclopes : Brontès (Tonnerre), Stéropès (la Foudre) et Argès (l'Éclair) et les trois Hécatonchires (Briarée, Cottos et Gygès), des géants à 100 mains, 50 têtes et dotés d'une force prodigieuse.

Supprimer la pub

Advertisement

Les Douze Titans

Hésiode poursuit en décrivant douze autres enfants de Gaïa et Ouranos, les Titans indisciplinés :

  1. Céos - avec Phoebe, il était le père de Léto.
  2. Crios - avec Eurybia, il était le père de Pallas, Astréos et Persès.
  3. Cronos - avec Rhéa, il était le père des dieux olympiens Hestia, Déméter, Héra, Hadès, Poséidon et Zeus, le plus jeune enfant. Il faisait l'objet d'un culte antique à Olympie et d'une fête des récoltes, les Kronia, à Athènes.
  4. Hypérion - avec Théia, il était le père du Soleil (Hélios), de la Lune (Séléné) et d'Éos (Aube).
  5. Japet - avec Thémis (dans certains récits Clymène ou Asie), il était le père de Prométhée (Prévoyance), Épiméthée (Après coup), Atlas et MénétiOs.
  6. Mnémosyne - avec son neveu Zeus, était la mère des Muses.
  7. Océan - le Titan aîné, avec Téthys, il était le père des Océanides et des différents dieux fluviaux (y compris le Nil et le Styx) et représentait lui-même le fleuve ou l'océan qui encerclait le monde et était la source de tous les autres fleuves.
  8. Phoebé - mère d'Hécate et d'Astéria.
  9. Rhéa
  10. Téthys
  11. Théia
  12. Thémis - deuxième épouse de Zeus avec qui elle enfanta les Moires, les Heures: Eunomie (Bon ordre ou Légalité), Dicé (Justice) et Eiréné (Paix). Elle est associée à la justice, au droit et à la prophétie.

La Titanomachie

Après qu'Ouranos ait emprisonné les Cyclopes et les Hécatonchires, Cronos mena les Titans dans une rébellion contre leur père, un acte entièrement encouragé par Gaia. En effet, Gaïa donna à Cronos la faucille (harpe) avec laquelle il castra Ouranos. Le fait de jeter les organes génitaux dans la mer (dans certaines versions du mythe) conduisit à la naissance de la déesse Aphrodite et du sang de Cronos jaillirent les Érinyes (Furies), les Géants et les Moires.

Craignant une prophétie selon laquelle ses enfants usurperaient également sa domination de l'univers, CronOs engloutit toute sa progéniture. Seul Zeus, caché par sa mère Rhéa dans une grotte en Crète, échappa à ce sort. Pour tromper Cronos, Rhéa donna à son mari une pierre de remplacement enveloppée dans des langes que le Titan avala. Zeus aurait sa revanche cependant, et forcerait plus tard son père à recracher tous ses frères et sœurs.

Supprimer la pub

Advertisement

The Farnese Atlas
L'Atlas Farnèse
Gabriel Seah (CC BY-SA)

La bataille qui suivit entre les Titans et les Olympiens pour prendre le contrôle du ciel aurait duré dix ans avec les Titans basés sur le mont Othrys et les Olympiens sur le mont Olympe en Thessalie. Les dieux olympiens bénéficièrent de l'aide des Cyclopes qui donnèrent à Zeus son tonnerre et ses éclairs. Cependant, ce qui finit par faire pencher la balance des forces en faveur des Olympiens fut l'intervention des trois Hécatonchires qui lancèrent sans relâche d'énormes rochers sur les Titans. Les Titans furent ensuite emprisonnés dans un grand gouffre dans la partie la plus profonde et la plus sombre des Enfers - le Tartare - qui était encore plus profond qu'Hadès et serait dès lors connu en tant que lieu de punition. Avec des portes en bronze massives fabriquées par Poséidon et les gardes Gygès, Cottos et Briarée, les Titans ne pouvaient plus menacer l'ordre pacifique établi par les dieux olympiens.

Supprimer la pub

Publicité

Bibliographie

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un master en philosophie politique et est le directeur d'édition de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2013, mars 07). Titan [Titan]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11786/titan/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Titan." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mars 07, 2013. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11786/titan/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Titan." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 07 mars 2013. Web. 27 sept. 2022.

Adhésion