Naxos

Collecte de fonds pour traductions

Notre vision : Une éducation à l'Histoire gratuite pour tous, dans le monde entier et dans toutes les langues. C'est un objectif ambitieux, mais cela ne nous empêche pas d'y travailler. Pour y parvenir, nous devons traduire... beaucoup ! Faites un don aujourd'hui et aidez-nous à avoir un réel impact mondial. Merci beaucoup !
$1708 / $3000

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 02 mars 2013
X

Texte original en Anglais : Naxos

Temple of Apollo, Naxos (by Mark Cartwright, CC BY-NC-SA)
Temple d'Apollon, Naxos
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Naxos, d'une superficie de 430 km², est la plus grande île de l'archipel des Cyclades. L'île a connu ses périodes les plus prospères au début de l'âge du bronze et de nouveau dans les périodes archaïque et classique.

Naxos en mythologie

Dans certaines versions de la mythologie grecque, Zeus en personne fut élevé sur l'île et il y fut adoré en tant que Zeus Mélosios, protecteur des moutons. Apollon était également associé à l'île et associé localement aux chèvres, aux bergers et aux fleuristes. Arès, dieu de la guerre et fauteur de trouble parmi les dieux de l'Olympe, chercha refuge dans un lieu au cœur des entrailles de l'île - décrit comme siderobrotin petran - le lieu de la roche mangeuse de fer (c'est-à-dire l'émeri, le célèbre matériau d'exportation de l'île utilisé pour polir le marbre si souvent utilisé dans la sculpture grecque).

Supprimer la pub

Advertisement

Le dieu le plus étroitement lié à l'île était, cependant, Dionysos. Dans la mythologie grecque, on croyait qu'il était né sur l'île et c'est aussi là que le dieu du vin épousa Ariane après qu'elle ait été rejetée par Thésée. La vie, la mort et la renaissance d'Ariane étaient adorées dans un grand festival de la nature sur l'île.

Vue d'ensemble historique

L'île fut habitée pour la première fois dans la période néolithique avec des signes significatifs d'occupation dès le 4ème millénaire. Dans certains récits, l'île prit son nom de Naxos, le roi des Cariens qui s'installèrent sur l'île. Dès le 3ème millénaire, les Cyclades présentèrent une culture distincte, incarnée par la sculpture cycladique distincte qui avait un penchant pour les figures sur pied minimalistes sculptées dans le marbre. À partir de l'âge moyen du bronze, Naxos et les Cyclades furent influencées par la civilisation minoenne basée en Crète et la civilisation mycénienne basée sur le continent, attestée à la fois dans l'architecture et l'art. La colonie la plus importante à cette époque était Grotta, située sur la côte ouest.

Supprimer la pub

Advertisement

Au 8ème siècle aec, l'île, grâce à l'exportation de son marbre local et de son émeri, était assez prospère pour fonder des colonies.

Des colons d'Ionie occupèrent l'île à partir d'environ 1025 AEC. Au 8ème siècle AEC, l'île, grâce à l'exportation de son marbre local et de son émeri, était assez prospère pour fonder des colonies. Naxos, en partenariat avec Chalkis, fonda la ville de Naxos en Sicile en 735 AEC la première colonie grecque de l'île. Un autre exemple de la richesse de Naxos sont les diverses dédicaces monumentales qui furent faites dans les grands sites de sanctuaires tels que Délos (les célèbres lions de marbre) et Delphes (le célèbre Sphinx). Mais c'est à la fin du VIe siècle AEC que Naxos jouit de son apogée politique et culturelle lorsque le tyran Lygdamis, assisté de son allié athénien Pisistrate, prit le contrôle de l'île. Pendant cette période, il y eut un vaste programme de reconstruction pour améliorer les différents temples des sanctuaires et Naxos devint la force dominante dans les Cyclades.

Au Ve siècle AEC, l'île devint le centre d'une révolution contre l'Ionie lorsque les marins naxiens se rangèrent aux côtés des envahisseurs perses qui tentèrent d'occuper l'île vers 499 AEC. La stratégie échoua, mais en 490 AEC, les Perses attaquèrent une fois de plus et cette fois saccagèrent l'île, faisant des habitants qui n'avaient pas été massacrés des esclaves. Par conséquent, dans les batailles de Salamis (480 AEC et Platées (479 AEC) les Naxiens, avec leur flotte de trières, se mirent aux côtés des Athéniens contre les Perses. En 474 AEC. Naxos devint membre de la ligue de Délos. Cependant, vers 467 AEC. Naxos se révolta contre la domination athénienne de la Ligue, mais finalement l'île fut recadrée et à partir d'environ 450 AEC, un clérouque athénien établit un statut semi-dépendant sur l'île, quoique avec un tribut réduit payable à Athènes.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Naxos fut prise par les Romains en 41 AEC et pendant la période byzantine, aux Ve et VIe siècles de notre ère, nombre de temples païens, y compris celui d'Apollon, furent convertis en églises chrétiennes.

Cycladic Figurines
Figurines des Cyclades
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Les Sites Archéologiques

Naxos avait des temples importants dédiés à Apollon, Déméter et Dionysos et plusieurs petits sites sacrés à d'autres dieux. Le temple d'Apollon est situé sur l'îlot de Palatia qui est relié à l'île principale par une étroite bande de terre. Le site était, selon la tradition, l'endroit où Ariane avait été abandonnée par Thésée puis recueillie par Dionysos. Rien ne reste du temple ionique du VIe siècle AEC, sauf ses fondations et l'entrée à la nef intérieure - la Portara (mesurant 6 m de haut et 3,5 m de large). Une fois, cependant, mesurant 59 mètres sur 28 mètres, le temple aurait rivalisé n'importe quel autre en Grèce.

Le temple de Déméter fut construit près de la colonie d'Ano Sagri à l'époque archaïque, mais le site pourrait bien avoir été le centre de culte des dieux traditionnels de la fertilité Déméter et Koré dès le VIIIe siècle avant notre ère. A partir de 530 AEC un nouveau temple ionique en marbre fut construit . C'est un exemple précoce de l'architecture classique et l'un des premiers temples à éliminer le deuxième étage de la nef avec l'augmentation conséquente de la hauteur des colonnes intérieures pour soutenir le toit.

Supprimer la pub

Advertisement

Dionysos fut adoré sur l'île depuis l'époque mycénienne et le temple survivant de Dionysos est situé près du village de Glinado. C'est un autre exemple de l'architecture de temple classique. Les ruines datent aujourd'hui de 550 AEC, mais il est prouvé que cette structure fut construite sur trois temples antérieurs, chacun construit sur le site de l'autre. Les temples précédents étaient également dédiés à Dionysos et furent détruits par les inondations de la rivière Biblinis. Le dernier temple fut démantelé par les chrétiens au 2ème siècle EC et une église dédiée à Saint-Georges fut construite à sa place. Une autre caractéristique intéressante du site est un puits du VIe siècle AEC l'un des rares exemples survivants bordés de marbre.

Bibliographie

  • Ananiades, D. Ancient Greece: Temples & Sanctuaries. Toubis, Athens, 2010
  • Hornblower, S. (ed). The Oxford Classical Dictionary. OUP, Oxford, 2012
  • Kinzl, K.H. (ed). A Companion to the Classical Greek World. Wiley-Blackwell, London, 2012
Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur d'articles historiques installé en Italie. Il s'intéresse plus particulièrement à la poterie, à l’architecture, aux mythologies du monde et à la découverte des idées partagées par toutes les civilisations. Il est titulaire d’un Master en philosophie politique et éditeur en chef de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2013, mars 02). Naxos [Naxos]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11328/naxos/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Naxos." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mars 02, 2013. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11328/naxos/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Naxos." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 02 mars 2013. Web. 07 déc. 2021.

Adhésion