Philologie

Définition

Jenni Irving
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 05 juin 2012
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol, grec, Turc, portugais
Cuneiform Tablet, Assyria (by Mary Harrsch (Photographed at the Los Angeles County Museum of Art, L.A.), CC BY-NC-SA)
Tablette cunéiforme, Assyrie
Mary Harrsch (Photographed at the Los Angeles County Museum of Art, L.A.) (CC BY-NC-SA)

Le mot "philologie" dérive des termes grecs φίλος (amour) et λόγος (mot, raison) et signifie littéralement l'amour des mots. Elle est l'étude du langage dans les sources littéraires et est une combinaison d'études littéraires, d'histoire et de linguistique. La philologie est généralement associée au grec et au latin classique, dans lesquels elle est appelée philologia. L'étude de la philologie trouve son origine dans l'humanisme de la Renaissance européenne en ce qui concerne la philologie classique, mais cette dernière a depuis été combinée pour inclure dans sa définition l'étude des langues européennes et non-européennes. L'idée de la philologie a été transmise de la littérature grecque et latine par le biais du terme français philologie qui signifie "amour de la littérature".

En général, la philologie est axée sur le développement historique. Elle permet d'établir l'authenticité des textes littéraires et leur forme originale et, par conséquent, de déterminer leur signification. C'est une branche du savoir qui traite de la structure, du développement historique et des relations d'une ou plusieurs langues.

Supprimer la pub

Advertisement

Les branches des études philologiques

La philologie comparée est une branche de la philologie qui analyse les relations entre les langues. Par exemple, les points communs entre le latin et l'étrusque ou les langues plus éloignées des provinces asiatiques ou africaines.

Le déchiffrage est la branche de la philologie qui cherche à ressusciter les langues mortes.

La philologie cognitive étudie les textes écrits et oraux en tenant compte des processus mentaux humains. Elle se sert de la science pour comparer les résultats de recherches utilisant des systèmes psychologiques et artificiels.

Supprimer la pub

Advertisement

Le déchiffrage est une autre branche de la philologie qui cherche à ressusciter les langues mortes, tout comme le fit Jean-François Champollion en déchiffrant des hiéroglyphes à l'aide de la pierre de Rosette et, plus récemment, Michael Ventris en déchiffrant le Linéaire B. Le déchiffrage serait la clé de la compréhension de langues encore peu connues comme le Linéaire A.

La philologie de l'édition est une autre branche de la philologie qui comprend l'étude des textes et de leur histoire, y compris, en un sens, la critique textuelle. Cette branche a été créée en relation avec les longues traditions des études bibliques ; en particulier avec les variations des manuscrits. Elle examine la paternité, la date et la provenance du texte pour le placer dans son contexte historique et produire des "éditions critiques" des textes.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Citer cette ressource

Style APA

Irving, J. (2012, juin 05). Philologie [Philology]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10889/philologie/

Style Chicago

Irving, Jenni. "Philologie." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le juin 05, 2012. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10889/philologie/.

Style MLA

Irving, Jenni. "Philologie." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 05 juin 2012. Web. 27 juin 2022.

Adhésion